Accessoires pour regard modulaire Ø 1000 mm - HOFIT

Rehausse, cône centré ou excentré et joint inter-élément pour regard modulaire Ø 1000 mm

Destinations :

Accessoires pour regard modulaire Ø 1000 mm
Pour réseaux d'assainissement eaux pluviales et eaux usées

Caractéristiques :

Rehausse :
- diamètre : 1000 mm
- hauteur mini. : 500 mm ou 1000 mm
- hauteur maxi. : 500 mm ou 1000 mm
- matière : polyéthylène
Cône centré :
- diamètre : 1000/630
- hauteur mini. : 420 mm ou 670 mm
- hauteur maxi. : 700 mm ou 950 mm
- matière : polyéthylène
Cône excentré :
- diamètre : 1000/630
- hauteur mini. : 550 mm ou 800 mm
- hauteur maxi. : 800 mm ou 1050 mm
- matière : polyéthylène
Joint inter-élément :
- diamètre : 1000 mm
- matière : EPDM

Avantages :

Étanche :
- étanchéité garantie contre les montées de la nappe phréatique
- la qualité des joints doit suppoter 0,5 bar
Solide :
- résistance à la pousée d'Archimède et aux contraintes du remblai
Léger :
- au minimum 10 fois plus léger que les produits tradionnels en béton
- frais de transport optimisés et sécurité améliorée
Installation rapide :
- élément manu-portable
- temps d'intallation nettement raccourci
Entretien minimum :
- absence d'incrustation
- faible entretien
- résiste à la corrosion, à l'H2S et aux micro-fissures car en polyéthylène
- résiste aux effluents de l'industrie chimique et agro-alimenatire grâce à sa fabrication en polyéthylène
Facile d'utilisation, multiples possibilités

Accessoires (non compris) :

Regard modulaire Ø 1000 mm à 3 ou 5 entrées
Couvercle PE
Sous tampon avec joint d'étanchéité

Remarques importantes :

Boîtes et regards sur mesure, bases et rehausses renforcées pour regards profonds, regards hauteurs supérieures : nous consulter.
Regard modulaire Ø 1000 mm à 3 ou 5 entrées, couvercle PE, sous tampon avec joint d'étanchéité: consulter nos tarifs.
Conditions de pose :
Les regards doivent être posés dans les règles de l'art et dans tous les cas se conformer aux instructions des fabricants. Si pose en milieu humide, contacter nos services commerciaux pour étude spécifique des modalités de pose.
Le regard PEHD respecte le fascicule 70 :
Mise en place du regard :
Poser le regard à la hauteur désirée puis connecter les tuyaux. Faire pénétrer les canalisations d'au moins 4 cm à l'intérieur du regard en prenant soin de lubrifier les joints et les tuyaux afin de faciliter leur introduction.
Le joint doit opposer une certaine résistance à l'introduction du tube et une déviation angulaire de 5° est admissible à la jonction des canalisations et du regard. Faire se reposer le regard sur une couche de matériaux triés compactés par vibrations légères et s'assurer que le sol l'exige, positionner le regard sur un radier en béton maigre.
Rembaliement et compactage :
Le matériel et les matériaux utilisés pour l'emrobage et le remblai doivent être conformes aux spécifications du projet. Les exigences de compacité du remblai sont donées par référence à un pourcentage de l'Optimum Proctor Normal (? 90%).
L'épaisseur des couches et la cadence de mise en oeuvre sont déterminées par un essai afin d'assurer le degré de compacité fixé par la nature et les caractéristiques du sol (classification RTR des sols, hydrogéologie) et par les recommandations du fascicule 70.
Couverture du regard :
Dans le cas où le regard est intallée sous voirie, il convient de positionner au sommet du regard une dalle flottante de répartition en béton conforme à la norme NF EN 476, qui répartira les charges provenant de la chaussée sur les matériaux de remblai. La dalle peut être préfabriquée ou coulée en place. Elle doit déborder de chaque côté de 15 cm de plus que le diamètre nominal du regard. Son diamètre intérieur sera d'au moins 62 cm et sa hauteur en fonction de la classe de résistance recherchée. Le dispositif de fermeture doit être conforme à la norme NF EN 124 qui définie la classification selon le zone de circulation. Le tampon fonte sera posé sur son cadre et celui-ci sur la dalle de répartition. IL ne doit jamais porter sur le regard.
Épreuve d'étanchéité :
La mise en oeuvre et les essais des branchements et collecteurs d'assainissement seront réalisés conformément à la norme NF EN 1610. L'essai d'étanchéité est effectué soit avec de l'air (méthode L) soit avec de l'eau (méthode W).

Choisir mon article


Une erreur s'est produite lors de l'ajout du commentaire
Fermer
Votre commentaire a été ajouté avec succès
Fermer
Une erreur s'est produite lors du changement de statut
Fermer
Le statut a été modifié avec succès
Fermer
product.edit.error
Fermer
Votre sauvegarde a échoué, merci de réessayer. Si le problème persiste, merci ds'envoyer un mail à ls'adresse contact@groupe-fb.com
Fermer
Une erreur s'est produite lors de la mise à jour
Fermer
Le champ ne peut pas être vide
Fermer